A LA UNE

11 juillet : Publication du Baromètre Epargne BPCE

Alain Tourdjman, directeur des études économiques du Groupe BPCE et Eric Buffandeau, directeur adjoint des études économiques, abordent les perspectives d'épargne et de placements des Français dans un contexte de baisse des taux d’intérêt et de hausse du pouvoir d’achat. 

Baromètre Epargne BPCE

2 juillet : L'OEE nomme Jean Eyraud comme Vice-President et renouvelle le mandat de 12 administrateurs

L'Observatoire de l'Epargne Européenne a tenu, mardi 2 juillet, son Assemblée Générale annuelle chez Amundi, membre fondateur de l’association.

Jean EYRAUD a été élu à l’unanimité par les membres comme Vice-Président. Il assurera ses fonctions aux côtés du Président, Jacques de LAROSIERE, Gouverneur honoraire de la Banque de France, ancien Directeur Général du FMI, ancien président de la BERD et membre de l'Académie des Sciences Morales et Politiques.

Jean EYRAUD a commencé sa carrière comme juriste (1980-86) puis fondé de pouvoir, en charge de l’épargne salariale, de la couverture des passifs sociaux, des portefeuilles de placement au sein de SAPAR Finance, société financière du Groupe EDF (1987-98). Il a ensuite été Chef de la Division « Gestions d’Actifs » à la Direction financière d’EDF (1998-2011), en charge de l’épargne salariale et de retraite, de la couverture des passifs sociaux de l’entreprise et des actifs de couverture de la déconstruction des centrales nucléaires et de l’aval du cycle du combustible.

Il a été de 2002 à 2015 Président de la Commission « Placements» et Vice-Président de l’AFTE (2008-2011). Il a présidé l’Af2i (Association française des investisseurs institutionnels) de 2011 à 2017. Depuis, il continue d’œuvrer au sein de l’Af2i comme Président d’honneur et Conseiller du Président.

Il est membre de la commission consultative « gestion & investisseurs institutionnels » de l’AMF depuis 2012».

 

Nommé en juillet 2018 comme Directeur de l’OEE, en prenant la suite de Didier DAVYDOFF, Grégoire NAACKE continue d’assurer la direction opérationnelle de l’association.

 

A l’occasion de l’Assemblée Générale, les membres de l’OEE ont également renouvelé ou approuvé le mandat des 11 administrateurs de l’association :

 

  1. Jacques de LAROSIERE, Président du Conseil d’Administration
  2. Jean EYRAUD, Vice-Président du Conseil d’Administration
  3. Pierre BOLLON, Secrétaire Général
  4. Didier DAVYDOFF, ancien Directeur et membre à titre individuel
  5. Laurent QUIGNON, Trésorier et représentant BNP Paribas
  6. Thomas VALLI représentant l’AFG (Association Française de la Gestion Financière)
  7. Marie BRIERE, représentant Amundi
  8. Alain DUCHATEAU, représentant la Banque de France
  9. Isabelle LAUDIER, représentant la Caisse des Dépôts et Consignations
  10.  Christian KÖNIG, représentant Association of Private Bausparkassen
  11. Alain TOURDJMAN, représentant BPCE

24 juin : Forum CDG Prevoyance

Grégoire Naacke, directeur de l'OEE, et Didier Davydoff, administrateur, ont participé à une conférence organisée à Rabat par la Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc (CDG) sur le thème « Notre rapport à notre retraite et à nos aînés »

Cet évènement, qui a connu la participation d’éminentes personnalités et de prestigieux experts, s’est articulé autour de deux problématiques majeures, la première se rapportant au rapport des jeunes actifs à la préparation de leurs projets de retraite, et la seconde au changement socio-démographique et économique lié à la nucléarisation des ménages.

En effet, au moment où le débat national sur la retraite est prédominé par les questions techniques en lien, notamment avec le processus de la réforme, la CDG a fait le choix d’aborder cette thématique à travers le prisme anthropologique et social, tout aussi important pour la construction d’un écosystème des retraites équitable, juste et durable.

Communiqué de presse 

15 mai : Tableau de bord de l’Epargne en Europe N°38

 

Une nouvelle édition du Tableau de Bord de l’Epargne en Europe a été publiée en mai.

 

Ce document, publié trois à quatre fois par an, décrit la conjoncture de l’épargne dans six pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Royaume-Uni).

 

Commander le Tableau de bord

11 avril : 14e forum des investisseurs institutionnels

 

Un panel d’investisseurs institutionnels venus de France, Belgique, Suisse, Luxembourg, Canada, Afrique francophone s’est réuni le 11 avril, à l’initiative de l’AGEFI, pour aborder des thématiques au cœur de l’actualité parmi lesquelles :

 

-       Fin du QE de la BCE, hausse des taux, récession aux US : les points cruciaux marquant l’environnement macro-économique à mi-2019

-       Quels nouveaux critères pour composer votre poche crédit Investment Grade et High Yield en 2019 ?

-       Frais de gestion : la guerre est-elle déclarée ?

-       Comment les ODD vont-ils désormais structurer les investissements des institutionnels

-       Valorisations des marché Actions, volatilité, stratégies de couverture… les clés pour investir en actions en 2019

 

Page de l’événement

1er avril : Réunion lettone

 

Dans le cadre d’une mission menée avec la BERD et la Commission Européenne pour le Ministères des Finance Letton, IEM-Finance est venu présenter son rapport final à Riga en avril. A la suite de cette mission, la BERD et la Commission Européenne continuent de promouvoir l’intégration du marché de capitaux pan-baltique. L’OEE pourra les aider dans cette démarche.

 

Lire le communiqué de presse

18 & 19 mars : 12e Forum international sur les risques financiers

 

L'Institut Louis Bachelier, en coopération avec la Fondation du Risque, l'Institut de Finance Europlace et le Laboratoire Louis Bachelier Finances et croissance durable, a organisé  en mars 2019 son 12e Forum international sur les risques financiers.

 

Dans le contexte actuel, le forum de cette année a porté sur « L’environnement à taux d’intérêt bas: recherche de rendement, gestion des risques et transition ».

 

Ce 12e Forum international sur les risques financiers avait pour objectif de mettre en lumière les défis méthodologiques et réglementaires auxquels sont confrontés les acteurs financiers dans un environnement de taux bas et la transition vers une « nouvelle normalité ».

 

Les taux d’intérêt dans les principaux pays développés ont atteint des niveaux historiquement bas. Les primes de risque des classes d'actifs traditionnelles ont été considérablement réduites. Dans cet environnement, les banques, les compagnies d'assurance et les investisseurs institutionnels sont confrontés au défi de générer des rendements suffisants pour faire face à leurs engagements. Ils sont tentés de se tourner vers des classes d'actifs alternatives ou vers des stratégies d'investissement plus risquées. La compression des rendements entraîne une pression concurrentielle sur les coûts et le développement de nouveaux acteurs moins réglementés. Cette situation exceptionnelle, d’après les normes historiques, soulève d’importantes questions sur la modélisation des taux d’intérêt, l’efficacité de la politique monétaire, la construction de tests de résistance adaptés, le comportement des institutions financières en matière de prise de risques et l’incidence des taux bas sur la trajectoire des prix et la stabilité financière.

 

Grégoire Naacke, Directeur de l’OEE, y est intervenait sur la thématique « Taux bas et comportement des ménages ».

 

Consulter le programme

 

Janvier 2019 : Projet de loi PACTE : épargne, les clés pour une vraie réussite

 

Dans le cadre du projet de loi PACTE, Jean Eyraud, président d’honneur & conseiller du Président de l’Af2i, a publié un papier sur les caractéristiques essentielles que devraient avoir les différentes formules d’épargne longue pour réussir et croître significativement en encours.

 

Accéder à l’étude

Dans le cadre de ce projet européen, l’OEE a contribué à la réalisation d’un kit d‘éducation financière à destination des personnes âgées et vulnérables.

ABONNEMENT LETTRE DE L'OEE